REPERTOIRE DES MONNAIES MEDIEVALES D'ALSACE / 2017

Monnayage impérial, épiscopal, féodal, municipal, obsidional en Alsace
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 38. Denier (Pfennig) biface, type au portrail surmonté d'une tour centrale accostée de deux tourelles. Attribué à Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antédiluvien
Admin
avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 50
Localisation : 67 / Dans un trou antédiluvien d'Alsace ou un champ, un bois, une vigne, ou à la Bierstub!

MessageSujet: 38. Denier (Pfennig) biface, type au portrail surmonté d'une tour centrale accostée de deux tourelles. Attribué à Strasbourg   Dim 3 Jan - 18:30

Denier (Pfennig) biface, à l'armorial religieux, du type à l'édifice au portrail surmonté d'une tour centrale accostée de deux tourelles (Strasbourg)

Evêché de Strasbourg, époque des empereurs Hohenstaufen (XIIè s.)

Denier anépigraphique, biface.
A./ Buste d'évêque tête nue, à mi-corps de profil à gauche. De la main droite il bénit et de la gauche il tient la crosse, le tout dans un cercle finement perlé.
R./ Edifice surmonté d'une tour centrale coiffée d'une croix et accostée de deux tourelles elles aussi coiffées d'une croix, le tout dans un cercle finement perlé.
Dimensions: poids 0,66 g., diamètre 16 mm.
Métal: argent, denier embouti, frappe au marteau.
Atelier de frappe monétaire épiscopal de Strasbourg vers 1170-1190.
Réf.: Nessel p.188, n°54 et 55.
Ce denier provient du trésor de Guémar trouvé en 1854.



L'abbaye de Seltz a frappé des types monétaires à gravues très proches dans le style, dans le deuxième tiers du XIIè. siècle, avec cependant de petites divergences sensibles:
L'avers arbore aussi un portail surmonté de deux tourelles et d'une tour centrale coiffée d'une croix ; mais sous l'arche de la porte ouvrant l'édifice figure une grande croix décorée.
Le revers montre aussi un évêque bouclé mais il tient la crosse et bénit du même coté vers la gauche. Il est surmonté par une grande étoile à 8 branches (presque toujours présente sur les monnaies de l'abbaye de Seltz).
Peut être même que certains coins avers ou revers ont pu être partagés entre l'abbaye de Seltz et l'Evêché de Strasbourg vu les styles proches des monnaies des deux ateliers (têtes bouclées et styles de bustes des évêques ou abbés), ou que certaines monnaies attribuées à Seltz soient en réalité de l'Evêque de Strasbourg qui frappait pour les deux places? Il se peut aussi que les mêmes graveurs des Münzmeister de l'évêché de Strasbourg aient travaillé sur commandes pour des coins monétaires destinés à l'abbaye de Seltz ce qui expliquerait des styles proches de gravures?

Confer dans le forum Identification : ID: Pfennig à identifier SVP

Armoiries de l'évêché de Strasbourg



_________________
"Tous, nous sommes portés par un penchant irrésistible à désirer connaître la science,
en laquelle nous estimons qu’exceller est une belle chose." Cicéron.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.geopre.fr/
 
38. Denier (Pfennig) biface, type au portrail surmonté d'une tour centrale accostée de deux tourelles. Attribué à Strasbourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Denier tournois au trilobe renversé
» melgueil
» imitation barbare
» Centenionalis de CONSTANTIN II - Atelier TREVES NBD 2726
» Identification SVP "monnaie" en plomb (type denier de Melgueil)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REPERTOIRE DES MONNAIES MEDIEVALES D'ALSACE / 2017 :: Monnayage de STRASBOURG (Evêché et Municipalité) :: Deniers épiscopaux, empire des Hohenstaufen (milieu XII à fin XIII S.)-
Sauter vers: