REPERTOIRE DES MONNAIES MEDIEVALES D'ALSACE / 2017

Monnayage impérial, épiscopal, féodal, municipal, obsidional en Alsace
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 44. Guldentaler (60 Kreuzer) 1667-1705, avec mention de "ville impériale", municipalité de Colmar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antédiluvien
Admin
avatar

Messages : 1150
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 49
Localisation : 67 / Dans un trou antédiluvien d'Alsace ou un champ, un bois, une vigne, ou à la Bierstub!

MessageSujet: 44. Guldentaler (60 Kreuzer) 1667-1705, avec mention de "ville impériale", municipalité de Colmar    Jeu 25 Nov - 1:41

Guldentaler (60 Kreuzer) 1667-1705, avec mention de "ville impériale", municipalité de Colmar

A./ MONETA.NOVA.CIVITATIS.IMPERIAL.COLMAR
(Nouvelle monnaie de la cité impériale de Colmar)
Légende circulaire en exergue, entre deux cercles guillochés: épais (ext.), fin (int.).
Ornement aux armes de la ville à la masse d’armes posée en barre brochant, dans un cartouche baroque orné de cuirs et motifs feuillés floraux. Au dessous dans un cartouche: un ovale orné avec la valeur "60" (Kreuzer).  
R./ .DOMINE.CONSERVA.NOS.IN.PACE.
(Le Seigneur nous conserve en paix)
Légende circulaire en exergue, entre deux cercles guillochés: épais (ext.), fin (int.).
Aigle bicéphale nimbée, sommée de la couronne impériale (variante têtes écartées)
Dimensions: poids 19,97 g, diamètre 36 mm
Métal: argent
Atelier monétaire: Colmar, sans date (1667-1705).
Pièce légèrement bombée indiquant une frappe au rouleau.
Réf.: Jean de Mey, Les monnaies d'Alsace n°23, n°28 (variante), p.51, Engel & Lehr 95, Davenport 462.



--> Détails du Guldentaler 1667-1705 (Avers)
--> Détails du Guldentaler de Colmar 1667-1705 (Revers)

Autres Taler variants :




Note: La légende de la Massue dans les armoiries de Colmar

Le plus ancien sceau de la ville, utilisé en 1214, fait apparaître les armoiries sous la forme de trois manches munis de boules posés en pal au-dessus du lion de Hohenstaufen.
Depuis 1425, la masse d'armes figure sur le sceau du tribunal.
Lors de la confection de "l'Armorial général" sous Louis XIV, on combina les anciennes armes avec le rouge et le vert, couleurs de la ville utilisées pour les habits de livrée du personnel municipal.
Une opinion datant de 1531 pense qu'il s'agirait d'un rapprochement fait entre KOLBEN, la masse d'armes, et Colmaria ou Columbaria, nom latin de Colmar.
Selon une fable populaire, ce serait la massue que Hercule aurait oubliée à Colmar, sous l'effet du vin.

"Par la volonté de la jalouse Junon, le héros et demi-dieu Hercule s’était pour douze ans engagé au service d’Eurystheus. Sur l’ordre de celui-ci, il avait déjà accepté de courir les risques de plusieurs aventures en Orient d’où il était heureusement sorti. Il s’agissait maintenant pour lui de s’en aller vers l’Occident pour chercher dans l’île d’Erytheira (Gadeira ou Gadès) près de la côte d’Espagne, les boeufs de Geryones, le géant aux trois corps, dont le troupeau était gardé par Orthros, le chien à deux têtes, et par le géant Eurytion. Hercule sortit encore heureusement de cette aventure. Eurystheus consentit à lui laisser la propriété du troupeau qu’il réclamait, à condition qu’il parcoure chaque jour, sans exception, avec son troupeau un itinéraire déterminé de vingt milles.
Hercule accepta cette condition et au prix de mille aventures, il fit passer son troupeau par les Pyrénées et les montagnes de la Gaule du Sud. Il franchit les plus hauts sommets des Vosges par la route qu’avait déjà suivie Bacchus au temps où il avait enseigné aux Triboques l’art de planter la vigne. Hercule redescendit dans la belle vallée du Rhin jusqu’à Argentovar, aujourd’hui Horbourg, où il arriva en soirée. Las, il voulut se reposer des fatigues de sa route, mais un moment seulement, car il n’avait pas achevé les vingt mille imposés.
Il reprit des forces en avalant quelques coupes du meilleur vin d’Alsace, mais notre héros si fort trouva dans ce vin plus fort que lui encore, et il s’endormit. S’étant enfin réveillé, il se releva d'un bond et repartit en vitesse pour tâcher de rattraper le temps perdu. Mais il ne réussit pas à atteindre Bâle, but de sa journée. De plus, dans sa hâte, il avait oublié d’emporter le terrible outil, le fidèle instrument de ses exploits, sa massue.
Longtemps, cette massue fut conservée comme souvenir et comme témoin de la présence du demi-dieu en Alsace. Plus tard, quand la belle ville de Colmar s’éleva entre les eaux de la Thur et de l’Ill, on mit la massue d’Hercule dans ses armoiries où elle brille encore aujourd’hui sur champ rouge et vert, surmontée d’une couronne de murailles.
L'histoire ne précise pas quel vin fut servi à Hercule. Il en existe tellement de bons autour de Colmar que les candidats sont nombreux. Malheureusement, les essayer tous reviendrait à prendre un bon coup de massue sur la tête. Pas sûr que nous nous en remettrions aussi bien qu'Hercule !"
Texte extrait de "Contes de la vieille Alsace" de Pierre Schmitt.


Blasons médiéval et moderne de la municipalité de Colmar
D'argent à la masse d'armes de gueules à cinq pointes, emmanchée de sable, périe en bande.


_________________
"Tous, nous sommes portés par un penchant irrésistible à désirer connaître la science,
en laquelle nous estimons qu’exceller est une belle chose." Cicéron.



Dernière édition par Antédiluvien le Dim 11 Oct - 5:40, édité 41 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.geopre.fr/
Strassburg28

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 29/10/2013

MessageSujet: Re: 44. Guldentaler (60 Kreuzer) 1667-1705, avec mention de "ville impériale", municipalité de Colmar    Jeu 21 Nov - 19:42

On peut noter, que la première pièce (avec les deux fleurs) était monnayé après 1674, parce qu'il y a le différent caractéristique du maître-monnayeur de Colmar Jean-Michel Bitsch entré en fonction à cette date.
Les autres Taler ont été monnayés entre 1668 et 1674. Colmar à adopté "le pied" de Zinna qui eut lieu en 1668 (comme la ville de Strasbourg) même si le pied fut crée en 1667.

MDCLXVI
Revenir en haut Aller en bas
Antédiluvien
Admin
avatar

Messages : 1150
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 49
Localisation : 67 / Dans un trou antédiluvien d'Alsace ou un champ, un bois, une vigne, ou à la Bierstub!

MessageSujet: Re: 44. Guldentaler (60 Kreuzer) 1667-1705, avec mention de "ville impériale", municipalité de Colmar    Jeu 21 Nov - 23:10

Merci pour ces précisions!

Quelques compléments...

En effet "en 1667 les princes Électeurs de Saxe et de Brandebourg convinrent à Zinna, de monnayer le rixdaler (Reichstaler, ou marc d'argent), en raison de 10 1/2 daler (écus d'empire), et en groches (Groschen) et autres espèces plus menues. Il était monnayé auparavant à raison de 9 dalers, deux groches."
Tiré de: Institutions commerciales, traitant de la jurisprudence marchande et des usages du négoce, d’après les anciennes et nouvelles lois... par Pierre-B. Boucher, 1 janvier 1801, p 722.

Année 1666 Chronique du Saint Empire
Une convention monétaire est conclue au couvent de Zinna* dans le duché de Magdebourg, entre les Électeurs de Saxe et de Brandebourg. L'Édit Monétaire de 1559, ordonnait que d'un marc d'argent on frapperait neuf écus de l'Empire; et par la nouvelle transaction, les deux Électeurs convinrent de tirer d'un marc d'argent dix écus et demi.

*Voir: Monastère de Zinna (près de Magdebourg)

_________________
"Tous, nous sommes portés par un penchant irrésistible à désirer connaître la science,
en laquelle nous estimons qu’exceller est une belle chose." Cicéron.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.geopre.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 44. Guldentaler (60 Kreuzer) 1667-1705, avec mention de "ville impériale", municipalité de Colmar    

Revenir en haut Aller en bas
 
44. Guldentaler (60 Kreuzer) 1667-1705, avec mention de "ville impériale", municipalité de Colmar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde Impériale avec CdS alliés [1500pts]
» 2 boutons Régiment de la Garde Impériale du 1er Empire - 1804-1814 - dont 1 avec variante
» [SM] En attendant la ruche...
» Timbres à date au type A9 avec mention CORSE.
» Examens 2007 et résultats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REPERTOIRE DES MONNAIES MEDIEVALES D'ALSACE / 2017 :: Monnayage du LANDGRAVIAT DE HAUTE-ALSACE (XIII-XVII S.) :: Colmar, ville d'empire-
Sauter vers: