REPERTOIRE DES MONNAIES MEDIEVALES D'ALSACE / 2017

Monnayage impérial, épiscopal, féodal, municipal, obsidional en Alsace
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 13. Notgeld Vierteltalerklippe (quart de Taler d'urgence sur flanc carré, 20 Kreuzer) émis par Jean-Georges de Brandebourg lors du siège de Strasbourg (1592). Monnaie obsidionale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antédiluvien
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 50
Localisation : 67 / Dans un trou antédiluvien d'Alsace ou un champ, un bois, une vigne, ou à la Bierstub!

MessageSujet: 13. Notgeld Vierteltalerklippe (quart de Taler d'urgence sur flanc carré, 20 Kreuzer) émis par Jean-Georges de Brandebourg lors du siège de Strasbourg (1592). Monnaie obsidionale.    Dim 23 Sep - 18:50

Notgeld Vierteltalerklippe (quart de Taler d'urgence sur flanc carré, 20 Kreuzer) émis par Jean-Georges comte et margrave de Brandebourg, de Prusse, Stettin, Poméranie, duc et burgrave de Nuremberg, prince de Rügen, lors du siège de Strasbourg (1592) durant la "guerre des évêques". Il fut administrateur réformé de l'évêché de Strasbourg (1592-1604). Monnaie obsidionale.

Notgeld Vierteltalerklippe anépigraphique, frappe unifaciale.
A./ 15-92 / 20.
Trois écus allemands posés en triangle: le premier est écartelé au 1 de l'évêché de Strasbourg, au 2 du lion du burgraviat de Nuremberg, au 3 de l'aigle de Brandebourg, au 4 du landgraviat de Basse-Alsace ; le second est aux armes du chapitre de la cathédrale de Strasbourg ; le troisième aux armes de la ville de Strasbourg.
Écus entourés du millésime, en dessous: la valeur.
R./ Lisse.
Dimensions: poids 7,08 g.
Métal: argent.
Atelier temporaire improvisé.
Réf.: E.&L. 450.

Note: Jean-Georges comte et margrave de Brandebourg était un prince réformé. Il fut prétendant au siège épiscopal de Strasbourg, mais sa campagne militaire d'attaques en Basse-Alsace et vers le Kochersberg et Molsheim, depuis Strasbourg passée à la Réforme et qui l'accueillit fut un échec pour prendre possession de la ville et du trône épiscopal. Il fut en effet assiégé à Strasbourg en 1592 par le duc de Lorraine Charles II de Lorraine Vaudémont, prétendant catholique au trône épiscopal de prince-évêque et margrave de Basse-Alsace. D’où ses émissions monétaires obsidionales d'urgence, durant le siège, pour payer ses armées et mercenaires.

Ce Taler de nécessité ou Nottalerklippe et ses sous divisions fut frappé en 1592 en urgence, lors de la guerre qui opposa Georges de Brandebourg (alors âgé de 15 ans) à Charles de Lorraine (déjà évêque de Metz et âgé de 25 ans) pour la domination de l'évêché de Strasbourg. Les objets d'argent, vases, ciboires, assiettes... de la municipalité furent convertis en monnaies après aplatissement et frappe par des coins monétaires aux armes de Brandebourg, lors du siège de la ville pour payer et nourrir la  soldatesque casquée: cavaliers, arquebusiers et nombreux mercenaires, alliés, piétaille... achetés ou venus défendre la ville libre d'empire réformée lorsque l'argent vint à manquer.

En 1592, l'élection au trône épiscopal donna lieu à une compétition entre le cardinal Charles de Lorraine, élu par les chanoines catholiques et qui doit conquérir son nouveau diocèse, et Jean-Georges de Brandebourg, élu administrateur par les chanoines protestants. Deux candidats ayant été désignés, il en résulta une "guerre des évêques" (1592-1608), pour le contrôle de l'évêché, opposant les princes protestants et le magistrat de Strasbourg, au parti catholique appuyé par la maison de Lorraine. Les deux partis finirent par se partager provisoirement l'évêché. Le conflit est tranché une première fois par la diète en 1593 puis à nouveau une seconde fois par le traité de Haguenau, le 22 novembre 1604, au profit de Charles de Lorraine, qui confirma l'élection du cardinal de Lorraine et garantit à la ville de Strasbourg la jouissance de ses droits et franchises.



Liens connexes sur NumisAlsace:
Le siège de Strasbourg en 1592
La guerre des évêques 1592-1604

Armoiries du margraviat de Brandebourg, Jean-Georges de Brandebourg (Johann-Georg von Brandenburg). Blason municipalité de Strasbourg


_________________
"Tous, nous sommes portés par un penchant irrésistible à désirer connaître la science,
en laquelle nous estimons qu’exceller est une belle chose." Cicéron.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.geopre.fr/
 
13. Notgeld Vierteltalerklippe (quart de Taler d'urgence sur flanc carré, 20 Kreuzer) émis par Jean-Georges de Brandebourg lors du siège de Strasbourg (1592). Monnaie obsidionale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne warmaster strasbourg
» Carré de porc aux agrumes
» Demi ecu louis XIV
» ETUDE: serpent cornu
» Poids monétaire pour le quart d'écu d'argent sous Henri III, avant 1586.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REPERTOIRE DES MONNAIES MEDIEVALES D'ALSACE / 2017 :: Monnayage de nécessité: Guerre des EVÊQUES (1592-1604). Guerre de TRENTE ANS en Alsace (1621-1648). SUEDOIS (1632) :: Monnayage de nécessité du SIEGE DE STRASBOURG (1592)-
Sauter vers: