REPERTOIRE DES MONNAIES MEDIEVALES D'ALSACE / 2017

Monnayage impérial, épiscopal, féodal, municipal, obsidional en Alsace
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 01. Denier de Strasbourg du roi carolingien des Francs Pépin le Bref (751-768)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antédiluvien
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 50
Localisation : 67 / Dans un trou antédiluvien d'Alsace ou un champ, un bois, une vigne, ou à la Bierstub!

MessageSujet: 01. Denier de Strasbourg du roi carolingien des Francs Pépin le Bref (751-768)   Lun 13 Juil - 23:56

Denier de Strasbourg, du roi carolingien des Francs Pépin III, dit Le Bref (R.P.) (751-768)

Denier frappé à Strasbourg (Argentoratum), sous Pépin le Bref (751-768), Maire du palais de Neustrie (741-751), avec la Bourgogne et la Provence; Maire du palais d'Austrasie, (747-751); Roi des Francs, (751-768). Fondateur de la dynastie carolingienne, après avoir été à l'origine de la création des états pontificaux et ayant combattu les Sarrasins, Pépin s'éteind le 24 septembre 768 à Saint-Denis.

Denier carolingien du Roi Pépin III dit Le Bref
A./ "- R.P."  
= Pépin Roi (Rex Pipinus)
Le monogramme RP liées par le pied, suivies d'un globule et surmontées d'un trait horizontal. Le tout dans un cercle perlé.
R./ ".CIV ARGRAT +"
= Cité de Strasbourg (Civitas Argentoratum)
Légende ARGRAT.CIV disposée de manière circulaire et rétrograde autour d'une petite croix centrale. Le tout dans un cercle perlé.
Dimensions: poids 1,34 g ; 6 h - 11 mm
Métal: argent
Atelier monétaire de Strasbourg: Argentoratum, 755 (?)- 768
Ce denier est le seul de Pépin sur lequel un nom de localité est accompagné de qualificatif
Ref.: M.G., 1; Prou ; Gariel, III, 72.; E. et L. W.8. ; ENGEL et SERRURE, Traité I, figure 354, p. 200 / BNUS: C.V.S., ARMOIRE IX,PLATEAU NŁ5 (A4)
Note: A la fin de la période mérovingienne, l'argent devient peu à peu le principal numéraire en circulation en Gaule. Les deniers de Pépin le Bref portant la légende RP dans le champ du droit sont sans doute des monnaies émises après le concile de Ver-sur-Oise en 755. Le poids moyen de ces deniers (1,28 g.) correspondrait alors au poids légal fourni par le capitulaire de Ver-sur-Oise, c'est à dire le poids moyen des deniers taillés dans une livre d'argent (et non le poids individuel de chaque denier). Le monnayage de Pépin le Bref marque un retour de la signature du souverain sur la monnaie, ainsi qu'une certaine volonté d'uniformisation de celle-ci. De même, la fabrication du numéraire se centralise-t-elle dans quelques grande villes, chefs-lieux, églises et monastères importants.



Autre denier


Engel et Lehr (W8)


http://www.sacra-moneta.com/Numismatique-medievale/Les-monnaies-de-l-epoque-carolingienne.html

Pépin le Bref


_________________
"Tous, nous sommes portés par un penchant irrésistible à désirer connaître la science,
en laquelle nous estimons qu’exceller est une belle chose." Cicéron.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.geopre.fr/
 
01. Denier de Strasbourg du roi carolingien des Francs Pépin le Bref (751-768)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» denier ou triens Mérovingien frappé sous Pépin le bref
» Identification d'un denier présumé carolingien
» Denier au temple de LOUIS 1er "le pieux" - carolingien [WM n° 8687]
» Denier carolingien à la légende chrétienne de Louis le pieux
» denier carolingien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REPERTOIRE DES MONNAIES MEDIEVALES D'ALSACE / 2017 :: Monnayage de STRASBOURG (Evêché et Municipalité) :: Deniers royaumes carolingiens (milieu VIII à début X S.)-
Sauter vers: